Le stage en entreprise : gratification et obligations.
7 avril 2015
Une Cour d’Appel confirme l’illégalité de la désaffiliation au RSI
12 mai 2015

Une baisse de vos cotisations d’allocations familiales…

À compter du 01.01.2015, le taux des cotisations d’allocations familiales, jusque-là fixe, est désormais modulé en fonction du montant de vos revenus professionnels : pour les revenus inférieurs à 41 844 €, le taux est fixé à 2,15 % (au lieu de 5,25 %) ; pour les revenus compris entre 41 844 € et 53 256 €, le taux augmente progressivement de 2,15 % à 5,25 % ; pour les revenus supérieurs à 53 256 €, le taux reste fixé à 5,25 %.

… et des cotisations minimales même en l’absence de rémunération. 

Pour les cotisations minimales 2015, comptez 1 103 € contre environ 1 650 € en 2014 !

Mais une hausse des cotisations d’assurance vieillesse. Le taux de la cotisation vieillesse de base est relevé de 0,15 point en 2015 et passe à 17,05 % de vos revenus professionnels dans la limite du Pass (38 040 €) + 0,35 % sur la totalité de vos revenus.

Plus de souplesse pour cotiser sur votre revenu réel.

Jusqu’à présent, les cotisations étaient calculées sur le revenu professionnel de l’avant-dernière année puis faisaient l’objet d’une régularisation l’année suivante lorsque les revenus réels étaient connus.

Désormais, les cotisations N-1 feront l’objet d’une régularisation dès que le RSI aura connaissance de votre revenu.

À compter du 01.01.2015, vous pouvez solliciter le recalcule des cotisations provisionnelles 2014 dès que vous êtes en possession de votre revenu 2014 définitif. Cette régularisation entraînera également automatiquement un nouveau calcul des cotisations provisionnelles 2015 sur le revenu 2014 (soit N-1 donc au lieu de N-2).

Conseil. Plus tôt vous déclarez vos revenus 2014, plus tôt vous bénéficierez de la régularisation anticipée de vos cotisations 2014 (avec un remboursement éventuel du trop-perçu) et du recalcule des cotisations provisionnelles de l’année 2015 en fonction de vos revenus 2014.

Conclusion :

D’une manière générale, les cotisations RSI baissent sensiblement.

Et changement important : le RSI modifie son calendrier en prenant désormais en compte vos revenus de l’année N-1 et non plus ceux de N-2.

 

LEXLINEA vous assiste et vous conseille.

 

X